WEB TV Bordeaux Gironde
Bordeaux Gazette

Bordeaux Gazette YOUTELE Facebook YOUTELE Twitter


Une patrouille gyropode pour la police municipale de Bordeaux


JPEG - 23.2 ko
 
par Alain Bordeloup le 15 mai 2012

Actualités



Une nouveauté dans les rues de Bordeaux depuis quelques jours : après les brigades équestre, vélo vtt ou roller, la police municipale de la Ville circule désormais aussi en gyropode. Ce nouveau moyen de locomotion s’inscrit dans la démarche de proximité chère aux agents municipaux et les actions développement durable de la Ville en matière de moyens de transport doux et non polluants.


Particulièrement économique, le gyropode Segway en milieu urbain est déjà très répandu dans la police d’outre atlantique. Il renforce la visibilité des agents (position haute) et renvoie une image moderne et dynamique, rendant les agents encore plus accessibles pour la population.

Le gyropode électrique a beaucoup d’atouts : 40 kilomètres d’autonomie en continu, un coût de fonctionnement de 5 euros pour 1000 kilomètres et une couverture géographique 3 fois plus importante que celle d’un piéton.

La police municipale de Bordeaux s’est dotée dans un premier temps de deux appareils. Sept agents ont suivi une formation avec délivrance d’un certificat d’aptitude à la conduite de ce matériel. Ils patrouilleront chaque jour sur les espaces piétonniers et sur les quais.

Chacun peut aussi parcourir la ville en gyropode (voir notre reportage).

La police municipale de Bordeaux

La direction de la police municipale et de la tranquillité publique (DPMTP) est composée de 185 agents tous services confondus dont 105 policiers municipaux en tenue. Leur mission consiste à relayer les pouvoirs de police du Maire et faire respecter les arrêtés municipaux pris en vertu de ces pouvoirs. Chaque policier bénéficie pour cela d’un double agrément et est assermenté. Il agit sous l’autorité du Maire dans sa zone de compétence, notamment en matière de police administrative et sous l’autorité du Procureur de la République en matière judiciaire.

La police municipale agit sur l’ensemble de la commune et depuis 2009 a été territorialisée. En effet, 2 gradés référents sont chargés de suivre plus particulièrement les problématiques de salubrité publique, tranquillité publique et bon ordre dans chacun des 8 quartiers de la Ville. La DPMTP cherche surtout à répondre avec réactivité et professionnalisme à toutes les sollicitations de ses administrés.

Les policiers municipaux sont répartis dans plusieurs brigades : brigade voie publique, brigade salubrité publique, brigade équestre, brigade fourrière, brigade moto, brigade du stationnement payant, centre de vidéo protection urbaine, PC radio.

Les moyens de locomotion sont très diversifiés : pédestre, auto, moto, chevaux, rollers (unique en France), scooters, VTT, et désormais Gyropodes. Les moyens de transport doux sont privilégiés et remplacent progressivement les véhicules à moteur. Les policiers municipaux veillent à la tranquillité sur la voie publique de 6H à 20H l’hiver et de 6H à 22H l’été. La brigade fourrière lutte quant à elle contre le stationnement gênant et anarchique toute l’année de 6H à minuit. Enfin, depuis l’été 2011 une mission Hibou a été créée pour lutter notamment contre toutes les nuisances et incivilités générées par les nuits bordelaises jusqu’à minuit voire 2 ou 3H du matin surtout en fin de semaine. Cette mission s’attache également à verbaliser les établissements qui produisent de nombreuses nuisances ou qui ne respectent pas les heures de fermetures prescrites à 2H du matin pour bars et restaurants.

Enfin, en cette année 2012 la lutte contre l’alcoolisation excessive sur la voie publique est devenue une priorité pour la police municipale depuis les tragiques accidents survenus à des jeunes bordelais. En effet plus de 400 verbalisations ont été dressées par les policiers municipaux depuis le début d’année pour consommation en réunion sur la voie publique. Alain Juppé a fait de ce problème une priorité tant sur le plan prévention que répression.