WEB TV Bordeaux Gironde
Bordeaux Gazette

Bordeaux Gazette YOUTELE Facebook YOUTELE Twitter


Passeport 1er logement


JPEG - 14.5 ko
 
par Rédaction le 1er mars 2012

Société



Ce jeudi 1er mars, Alain Juppé recevra, à 18 h dans les salons de l’Hôtel de ville, quelques uns des 146 bénéficiaires du Passeport 1er logement, dispositif d’aide à l’accession à la propriété initié par la mairie de Bordeaux en 2007. Bordeaux a souhaité, dès 2007, accompagner le dispositif PTZ+ (prêt à taux 0 renforcé) de l’Etat par une intervention complémentaire.


Le Passeport 1er Logement a ainsi été mis en place en deux temps

D’une part, un partenariat avec les organismes bancaires a permis d’élaborer un dispositif de financement avantageux pour les ménages, sur la base d’une subvention de la Ville de 3 000 à 6 000 € selon la composition du ménage.

Une convention a, d’autre part, été signée au mois de juin 2011 avec les bailleurs sociaux et promoteurs immobiliers afin de développer une offre de logements à coût et qualité maîtrisés (entre 2 500 et 3 000€ le m2), donnant droit au dispositif élaboré par la Ville.

Depuis lors, le Passeport 1er Logement monte peu à peu en régime, dans la mesure où les opérateurs commencent à produire des logements en-dessous des prix plafonds. Il devrait prendre de l’ampleur en 2012, notamment avec des commercialisations importantes sur le secteur des Bassins à flot.

A ce jour les acquisitions ont été opérées dans les quartiers Bordeaux maritime et Bordeaux sud où sont concentrées les principales opérations immobilières. Elargissement du dispositif

La Ville de Bordeaux souhaite élargir les conditions d’accès à ce dispositif en l’ouvrant à tous les ménages quelle que soit la composition familiale, sachant que les familles avec enfants représentent environ 30% des accédants. L’aide financière sera également étendue à l’acquisition d’un logement dans le parc HLM, permettant ainsi une opportunité de parcours résidentiel pour les ménages et un redéveloppement de l’offre pour les organismes HLM.

Ces nouvelles dispositions seront débattues en conseil municipal le lundi 5 mars.