WEB TV Bordeaux Gironde
Bordeaux Gazette

Bordeaux Gazette YOUTELE Facebook YOUTELE Twitter


Le « tram-train du Médoc » est déclaré d’utilité publique


PNG - 61.8 ko
 
par Alain Bordeloup le 26 mars 2012

Actualités



L’arrêté de déclaration d’utilité publique du « tram-train du Médoc » a été signé aujourd’hui par Patrick Stéfanini, Préfet de la Région Aquitaine. Vincent Feltesse, président de la Communauté urbaine de Bordeaux, se réjouit de cette décision qui permet de lancer le chantier dès cette année et d’annoncer une mise en service pour fin 2014. « C’est évidemment une excellente nouvelle pour les habitants de Bruges, Blanquefort, et des communes environnantes qui sont appelés à bénéficier, dans moins de 3 ans, d’un transport public circulant sans interruption de 5h à 1h du matin, 7 jours sur 7, avec des temps de déplacement considérablement améliorés ».


Tram-train du Médoc : l’essentiel

Il s’agit d’aménager une ligne de tramway sur 7,1 km, pour l’essentiel en voie unique, entre Bordeaux et Blanquefort. Cette nouvelle ligne sera jalonnée de 6 stations et « débranchée » de la ligne C à hauteur de Cracovie à Bordeaux. Elle utilisera, pour partie, d’anciennes voies ferrées, puis les voies actuellement utilisées par la voie ferrée Bordeaux - Pointe de Grave jusqu’à l’avenue Jean Jaurès à Bruges, lieu d’implantation de la station « La Vache ».

Le tram-train circulera ensuite sur une voie unique, parallèle à la voie ferrée existante, jusqu’à Blanquefort. Des voies d’évitement seront toutefois créées au droit des stations prévues, à savoir « Bruges sud », « Gare de Bruges », « Tiscot », et « Gare de Blanquefort ».

Cette ligne sera ouverte, dans un premier temps, aux seules rames de tramway en service sur le réseau tbc. Toutefois, les aménagements techniques intégrés permettent d’y prévoir, à plus ou moins brève échéance, la circulation d’autres matériels roulants, type « tram-train », TER ou convois de fret. Cette opération est actuellement estimée à 96,7 M€, l’Etat ayant acté une participation à cette opération à hauteur de 11,7 M€.