WEB TV Bordeaux Gironde
Bordeaux Gazette

Bordeaux Gazette YOUTELE Facebook YOUTELE Twitter


La Guerre des Etoiles


JPEG - 11.6 ko
 
par Alain Bordeloup le 17 mars 2012

Art de Vivre



Il ne s’agit pas d’une nouvelle version du célèbre film de Georges Lucas, ni de la nouvelle initiative de défense stratégique de Barack Obama mais de la nouvelle classification des hôtels français qui entrera en vigueur le 23 juillet prochain. Même si on peut s’étonner de la date choisie (en pleine saison touristique), cette mise à jour était indispensable.


Une classification, vieille de 25 ans

La précédente classification datait de plus de vint cinq ans et reposait sur une vingtaine de critères. De plus elle ignorait la catégorie "cinq étoiles" en vigueur dans la plus part des pays du monde. Pour maintenir sa place de première destination touristique mondiale, la France devait donc dépoussiérer ses normes hôtelières devant le grignotage de ses parts de marché par les pays d’Asie. Il va donc falloir décrocher les anciennes plaques émaillées bleues au profit d’une signalétique rouge et or.

Un accueil mitigé des professionnels

Les exploitants hôtelliers sont partagés et certains même inquiets. Les hôtels seront plus régulièrement audités, mais la difficulté risque d’être plus grande pour les petits établissements indépendants qui n’auraient pas remis régulièrement à niveau leur offre que pour les grandes chaînes qui ont les moyens financiers d’assumer en outre une mise aux normes de sécurité et d’accessibilité.

Deux questions se posent :

  • Pourquoi ne pas avoir adopter la norme Hotelstars qui à déjà été appliquées par onze pays européens ?
  • Quelle sera l’incidence sur les prix de séjours de cette classification ?

Actuellement, seuls 3500 hôtels sur les 17500 des l’Hexagone ont entrepris la démarche.

Bons rêves étoilés .