WEB TV Bordeaux Gironde
Bordeaux Gazette

Bordeaux Gazette YOUTELE Facebook YOUTELE Twitter


Bordeaux : Maître de Chapelle, Art Sacré… un patrimoine à redécouvrir.


JPEG - 13.7 ko
 
par Rédaction le 13 mars 2012

Culture



La musique ne cesse d’évoluer, on nous la sert à la télé sous toutes ses formes, radio-crochets, concours sous la houlette de grandes vedettes… parfois, on reparle même de musique classique, c’est vrai. Mais il est, dans le monde musical, un genre oublié et apprécié de quelques amateurs seulement qui ont envie de partager ce qu’on appelle l’Art Sacré. D’ailleurs, qui se souvient de ce qu’est un Maître de Chapelle ?


C’est donc sous la houlette de quelques personnes et pour une bonne cause, qu’en avant-première du festival d’été 2012 « Festes Baroques », deux concerts rendront hommage à Joseph Valette de Montigny (1655-1738), les vendredi 23 mars à St Martin de Léognan, et samedi 24 mars à 20h30 en la superbe église St Seurin de Bordeaux.

Dominique Ducassou, adjoint au maire de Bordeaux - Chargé de la culture, Jean David Cavaillé - Président du festival d’été « Festes Baroques », Alexis Duffaure Maître de chapelle à la Cathédrale de Bordeaux et le docteur Alain le Treut - Vice Président de la Ligue Contre le Cancer Gironde, ont décidé d’unir leurs efforts et leur passion pour organiser ces deux concerts exceptionnels, donnés en soutien à la Ligue Girondine contre le Cancer.

Ce sera l’occasion de redécouvrir le compositeur « oublié » Joseph Valette de Montigny, qui fut Maître de Chapelle de la Basilique Saint Seurin de Bordeaux au XVIIIe siècle. Un Maître de Chapelle, Kapellmeister en allemand ou encore Maestro di Cappella en italien, désigne une personne chargée d’enseigner la musique et d’en composer au sein d’une chapelle. En effet les chapelles ont été au centre de l’activité musicale depuis le Moyen Âge jusqu’au début du dix-neuvième siècle. Le sens de ce mot a changé au fil des époques parallèlement à l’évolution de la profession musicale. De nombreux monarques, grands princes ou ecclésiastiques de haut rang avaient leur Maître de Chapelle. De grand compositeurs en furent : Johann Sebastian Bach, Georg Friedrich Haendel ou encore Jospeh Haydn… Plus le commanditaire était important, plus la fonction faisait le prestige de son titulaire par-delà les frontières.

Au programme de la redécouverte de celui de Saint-Seurin, en 1ère re-création mondiale d’après les manuscrits originaux : "Beatus Vir", "Salvum me fac Deus", motets pour solistes, chœur à 5 voix et orchestre. Ces pièces magnifiques, jamais rejouées depuis le XVIIIème siècle, font partie des rares témoignages retrouvés de l’œuvre de Valette de Montigny. Concert par Les Ornements & Les Caractères, direction Alexis Duffaure, Maître de chapelle à la Cathédrale de Bordeaux. La fonction a en effet survécu aux temps et aux évolutions modernes de la musique. Néanmoins à présent moins « honorifique » qu’à l’époque de ceux que nous évoquions plus haut, elle reste marquée du sceau d’un grand professionnalisme.

Dans quelques jours, nous pourrons vous donner les détails des prix de places, ainsi que la manière de les réserver, pour soutenir la lutte contre le cancer en Gironde… Un geste solidaire et une (re)découverte culturelle vraiment intéressante, à noter d’ores et déjà dans vos agendas !